agriculture
NTIC3
chimie
armenie marche
pharmaceutique

Des jeunes arméniens collaboreront avec 400 scientifiques célèbres

Parallèlement au développement des Technologies de l’Information en Arménie, la coopération entre le secteur de l’enseignement et le secteur privé entre dans une nouvelle phase dans laquelle les grandes entreprises du monde se concentrent davantage sur les universités.

Synopsys coopère avec plusieurs établissements d’enseignement supérieur depuis 2004 et construit des chaires de la microélectronique depuis 2011.

C’est le cas aussi pour le Microsoft Innovation Center et le Centre ISTC. En 2017 les écoles Yandex de programmation informatique ont ouvert leurs portes à Gyumri et Vanadzor.

En 2017 « Philip Morris Armenia » a annoncé le lancement d’un centre de recherche et de développement en Arménie, en se basant sur l’expertise du pays en matière de sciences et de technologies. Il s’agit du troisième centre de recherche du groupe après la Suisse et le Singapour.

Un centre de recherches appliquées en chimie, biologie, physique, mathématiques, ingénierie, thermodynamique et d’autres domaines.

L’ouverture du centre en Arménie permettra aux jeunes scientifiques arméniens de collaborer dans ces mêmes domaines avec plus de 400 scientifiques célèbres à travers le monde.