agriculture
pharmaceutique
chimie
NTIC3
armenie marche

Textile

L’histoire de l’industrie textile en Arménie est très riche : la production de textile de qualité remonte au premier millénaire avant notre ère. Les Arméniens jouissent aujourd’hui d’une diversité et d’une richesse en matière de textile du fait de trente décennies d’expérience.
Un des secteurs les plus connus est la production de tapis.

Des sources anciennes relatent à de nombreuses reprises la finesse des tapis arméniens et des autres tissus. Hérodote, Xénophon, Strabon, Tacite, al-Tabari, Abu al-Faradj, al-Masudi, Ali al-Isfahani, ibn Miskawayh, al-Muqaddisi, ibn Fadlan, ibn Khaldun et Marco Polo ont écrit sur l’artisanat textile arménien. Le colorant rouge caractéristique (vortan garmir) arménien était connu à travers toute la région méditerranéenne.

Les principaux pays vers lesquels l’Arménie exporte sa production textile sont les Etats-Unis, la Russie, les pays de l’UE et le Canada.

Actuellement, l’industrie textile arménienne se divise en trois secteurs : le prêt-à-porter (15%), le tricotage (20%) et la fabrication de tissu (65%).

Le secteur du tricot est un des plus prospères en Arménie. La majorité des entreprises de ce secteur exportent leur production vers le Canada, l’Europe, les Etats-Unis et les pays de la CEI.
Le secteur du prêt-à-porter a également un fort potentiel, les entreprises de ce secteurs exportent jusqu’à 100% de leur production.