agriculture
pharmaceutique
chimie
NTIC3
armenie marche

Erevan va utiliser l’énergie solaire

Avec le soutien de l’Union Européenne, la mairie d’Erevan va lancer, cette année, le programme d’installation des systèmes solaires sur les toits de 90 immeubles de la capitale arménienne. 

« L’énergie reçue des systèmes solaires photovoltaïques spéciaux sera exploitée pour l’exploitation des ascenseurs, ainsi que l’éclairage entre les étages et de la cour de l’immeuble. Par ailleurs, grâce au projet, de nouvelles ampoules économes en énergie LED seront installées », – explique Tigran Sarkissyan, chef du département des programmes de développement du personnel et d’investissement de la mairie d’Erevan.

Avant de choisir les immeubles, plusieurs facteurs ont été pris en considération : de la résistance sismique jusqu’au nombre d’habitants qui ne devrait pas être moins de 75 ou 80%. D’après les critères les immeubles devraient être de 9 à 14 étages, avec des toits plat et disposés au soleil. « Il est également envisagé d’accorder une attention particulière aux familles socialement vulnérables. Le système servira les habitants pendant au moins 25 ans. Au résultat, nous aurons des ressources énergétiques renouvelables dans la ville », –souligne Tigran Sarkissyan.

Pour la capitale arménienne, le projet « Erevan : communauté solaire » a non seulement une importance énergétique et sociale, mais aussi environnementale. Grâce à ce projet, les échappements de gaz de serre baisseront considérablement (environ 850 tonnes de COpar an). « Le projet est surtout important pour la réduction des échappements de gaz de serre. Erevan est membre de la « Convention des maires », ce qui veut dire qu’elle s’engage à réduire des échappements de gaz carboniques de 20 % jusqu’à l’an 2020 », –explique la responsable pour la coopération internationale  de la délégation de l’Union Européenne en Arménie, Andrea Baggioli.

« Nous mettons en œuvre un projet vraiment très important qui deviendra, j’espère, une culture dans notre ville. Ce qui est, en effet, notre principal objectif », – souligne le vice-maire d’Erevan, Haik Sakissian.

Source : www.courrier.am