agriculture
pharmaceutique
chimie
NTIC3
armenie marche

Etablissement d’une nouvelle zone franche économique à Meghri

Une nouvelle zone franche sera créée à Meghri au sud de l’Arménie, près de la frontière avec l’Iran. Son coût est estimé à 32 millions de dollars.

Cette zone franche, une des priorités du ministère de l’économie d’Arménie, aura une superficie de 15 hectares, avec une possibilité d’extension jusqu’à 50 hectares. La première étape du projet comprend la construction d’installations de production, l’infrastructure logistique, les entrepôts et les bureaux.

Des sociétés russes, iraniennes et européennes ont dors et déjà exprimé leur souhait de déployer leurs opérations dans cette nouvelle zone franche.

Selon le gouvernement arménien ces nouvelles infrastructures faciliteront l’exportation de produits iraniens vers l’Union économique eurasienne (UEE) et les pays de l’UE, avec lesquels l’Arménie à des régimes commerciaux préférentiels, et en même temps assureront l’accès des marchandises depuis l’Europe et l’UEE vers l’Iran.

Cette zone franche devrait créer 2 500 emplois et augmenterait les exportations arméniennes de 30%. Elle devrait également aider au développement de la province arménienne du Syunik et de positionner plus fortement l’Arménie comme un pont incontournable dans les échanges entre l’Iran et des pays de l’Union économique eurasienne (UEE) et la Géorgie.

120 entreprises seront opérationnels dans la zone franche de Meghri. Leurs produits seront exportés vers l’Iran, les États membres de l’UEE, le Moyen-Orient, le Turkménistan et d’autres pays.