agriculture
pharmaceutique
chimie
NTIC3
armenie marche

La CNUCED prépare un rapport sur la politique d’investissement en Arménie

En visite de travail en Suisse, le président de la République, Armen Sarkissian, a rencontré Mukhisa Kituyiv, Secrétaire général de la Conférence des Nations Unies sur le commerce et le développement (CNUCED), informe le service de presse de la présidence arménienne.

Le Secrétaire général de la CNUCED a remercié le président Sarkissian d’avoir accepté sa proposition  et rejoint à la discussion du panel des  personnalités éminentes de la conférence (UNCTAD Panel of Eminent Persons). Ce groupe composé de 7 personnes, accorde une consultation au Secrétaire général de la CNUCED  sur les défis importants et urgents du développement économique, génère des idées pour les relever par le biais des  initiatives internationales.

Le président d’Arménie  a noté que la CNUCED était l’une des institutions les plus importantes de l’Onu et a hautement apprécié son fonctionnement. Il a également remercié à la Conférence et au Secrétaire général pour le rapport sur la politique d’investissement en Arménie en préparation à titre gracieux. L’année dernière, le président Armen Sarkissan avait fait cette proposition qui avait été acceptée lors d’une rencontre à Genève. Le président arménien a trouvé important la préparation de ce document également pour l’attraction des investissements.  Il a exprimé l’espoir que la visite récente de l’équipe de la CNUCED en Arménie serait utile pour le rapport et qu’il serait prêt en octobre de l’année en cours.

« C’est  une époque des possibilités pour l’Arménie et nous devons continuer à travailler très étroitement. » a souligné le président en ajoutant que cette coopération serait bénéfique pour l’Arménie.

Après la rencontre, James Zhan, Directeur de la Division de l’investissement et des entreprises de la CNUCED a trouvé très actuel la proposition du président Sarkissian d’analyser le cadre politique d’investissement et de la structure institutionnelle du rapport sur l’Arménie dans le contexte des défis et des possibilités qui existaient dans le monde.

« Tous ces défis sont à la base des changements vertigineux de la géopolitique et de la politique mondiale. Dans ce contexte, pas seulement l’Arménie mais aussi les autres pays doivent remettre en question la stratégie de leur développement, la politique du commerce et des investissements. Le président Sarkissian a présenté sa vision du développement de l’Arménie au 21e siècle : ces idées progressives étaient extrêmement utiles pour nous et nous les prendrons en considération lors de l’élaboration de la théorie de la politique d’investissement d’Arménie. Pendant les mois à venir nous travaillerons d’arrache-pied sur l’élaboration de la théorie de la politique d’investissement pour l’Arménie pour répondre aux attentes du président. En septembre déjà nous arriverons en Arménie pour présenter le rapport sur les propositions au président et au  gouvernement et pour travailler ensemble sur sa mise en œuvre par nos discussions et décisions.», a dit James Zhan.

Source : www.armenpress.am