agriculture
pharmaceutique
chimie
NTIC3
armenie marche

L’avenir de l’ère numérique

Du 6 au 9 octobre 2019, Erevan deviendra la capitale mondiale des technologies de l’information.  Le plus grand et le plus prestigieux événement informatique, le Congrès mondial des technologies de l’information (WCIT) réunira en Arménie les géants du domaine, des chercheurs, des professionnels, des dirigeants de grandes sociétés informatiques et… les idées les plus novatrices. Le WCIT 2019 se tiendra sous le haut patronage et avec le concours du gouvernement de la République d’Arménie.

Par Anna Baghdassarian

Depuis 1978, le Congrès mondial des technologies de l’information (WCIT) réunit tous les plus grands représentants du secteur IT, des dirigeants de grandes sociétés informatiques, des conférenciers, des penseurs et des chercheurs renommés pour réfléchir aux défis et aux problèmes du domaine, en trouver des solutions, discuter les intérêts des entreprises informatiques, nouer des liens ou tout simplement, pour échanger. C’est l’événement le plus remarquable tenu par l’Union mondiale des technologies de l’information et des services (WITSA) : une entreprise composée des unités du TIC des 83 pays qui représentent 90 % du domaine.

Cette année, le pays d’accueil de la 23ème édition du WCIT est la « Silicon Valley » du Caucase : l’Arménie.

Pourquoi en Arménie ?

En 2014, lors de la conférence du WCIT à Mexico, l’Arménie a été choisie pour accueillir le Congrès mondial des technologies de l’information 2019. Cette décision a été adoptée grâce à la thématique proposée par la délégation arménienne : « Force de la décentralisation ».  « L’Union des entreprises de technologies de pointe d’Arménie avait lancé un projet très intéressant intitulé Armath, qui était basé sur l’idée de la décentralisation. L’objectif était de faire en sorte que les jeunes des régions frontalières ou des villages ne quittent pas leurs lieux de naissance, à la recherche de l’éducation et du travail dans la capitale. Ainsi, un réseau de laboratoires d’ingénierie a été créé afin de promouvoir l’éducation technologique et de sa décentralisation. Le projet a vite porté ses fruits. Grâce aux connaissances et capacités acquises dans le cadre du projet, beaucoup de jeunes ont réussi à trouver du bon travail à distance, en gagnant bien depuis sans quitter leurs villages respectifs. Donc, le projet Armath nous a inspiré la thématique de la décentralisation, – nous raconte la directrice du programme du WCIT 2019, Syuzanna Azoyan, – Aujourd’hui, si vous avez de la connexion Internet, peu importe où vous êtes, dans une ville ou dans un village, vous pourrez décentraliser ! », – ajoute Syuzanna.

Elle souligne que la tenue du WCIT en Arménie est un double défi pour le pays. D’une part, il faut organiser l’événement de haut niveau, avec des solutions créatives et innovantes, et d’autre part, essayer de présenter l’Arménie et son potentiel d’investissement aux dirigeants des grandes entreprises de Technologies de l’Information et aux spécialistes. « Nous allons faire tout pour que cette édition se distingue, en utilisant un ensemble d’outils qui n’a jamais été utilisé auparavant. Nous avons également un autre défi devant nous : faire découvrir l’Arménie et son potentiel aux participants du Congrès. Notre objectif c’est aussi attirer des investissements.  Nous allons essayer de montrer, à travers l’histoire, que c’est un pays ayant un énorme potentiel technologique, c’est le pays qui a créé la télévision en couleur. Nous voulons laisser quelque chose à l’Arménie après le Congrès », – souligne Syuzanna Azoyan.

Un concert « donné » par l’intelligence artificielle

Dès son ouverture, le WCIT 2019 fera « du bruit » : l’intelligence artificielle va démontrer ce dont elle est capable et « se produira » en concert à Erevan. Les 75 représentants des 14 pays d’accueil du congrès jusqu’à présent, interpréteront leurs musiques nationales, après quoi la machine de l’intelligence artificielle en créera sur place une nouvelle mélodie. Puis, à l’aide des notes, apparues sur leurs iPads, les musiciens la joueront.  « C’est l’initiative de l’Arménie. On travaille avec lOrchestre symphoniqie national d’Arménie et Sergey Smbatyan. J’espère qu’on va réussir ce concert sans précédent. C’est très important pour nous », –ajoute Syuzanna Azoyan. Par ailleurs, il y a l’intention d’en faire un challenge : « On a l’idée de transmettre l’algorithme au prochain pays d’accueil, qui sera le 16e. Ce dernier va le transmettre au suivant et ainsi sans cesse ».

Les « smart cities » ou les villes du futur

Les villes intelligentes ou les smart cities : un sujet d’actualité. Quelles sont les clés des villes du futur, pleines de promesses ?  Pour en trouver la réponse et élaborer des stratégies, la 23ème édition du WCIT Erevan va réunir, pour la première fois, les maires de différents villes du monde. « C’est aussi l’une des nouveautés de cette édition. Pourquoi ? Parce qu’il est très important pour nous que les villes d’aujourd’hui soient technologiquement avancées. Les smart cities, aujourd’hui on en entend parler partout, mais il est temps de passer à l’action. Il y a plusieurs organisations qui s’en occupent, mais il faut que les maires aussi comprennent comment développer la ville et quels outils mettre en pratique pour rendre la ville plus intelligente », – raconte la directrice du programme du WCIT 2019, Syuzanna Azoyan.

La volée de l’esprit de la jeunesse ou les « Rounds foudroyants »

WCIT 2019 réunira des conférenciers vedettes de classe mondiale, ainsi que des leaders et des géants du secteur informatique. Mais la force du WCIT 2019, ce sont également les jeunes avec leurs idées les plus créatives et novatrices, des débutants, des startups, des petites entreprises…Pour faire entendre leur voix et donner de la visibilité à leurs projets, WCIT 2019 a lancé la compétition « Rounds foudroyants»․ Les organisations ou les individus  peuvent y participer en s’inscrivant en ligne ( https://wcit2019.org/application-form), en postulant avec leurs projets. Après l’évaluation des candidatures, le comité de sélection composé des experts internationaux en choisira 15. Les finalistes auront la possibilité de présenter leur idée au public pendant trois minutes. Le lauréat recevra une récompense financdière attribuée par la communauté arménienne IT, et bien sûr, rencontrera des investisseurs potentiels.

Pour découvrir les intervenants du congrès ou pour d’autres renseignements, visitez le siteofficiel du WCIT 2019 https://wcit2019.org/

Source : www.courrier.am