agriculture
pharmaceutique
chimie
NTIC3
armenie marche

Réception au nom du Ministre des Affaires étrangères d’Arménie et de la Secrétaire générale de la Francophonie

Le 27 septembre, une réception au nom du Ministre des Affaires étrangères d’Arménie, Zohrab Mnatsakanyan, et de la Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, a été organisée en marge de la 73e session de l’Assemblée générale de l’ONU, à New York.

Au cours de l’événement, le Ministre des Affaires des Affaires étrangères d’Arménie, Zohrab Mnatsakanyan, le Ministre des Affaires étrangères de Madagascar, Eloi Maxime Dovo, et la Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean, ont prononcé des discours de bienvenue.

Dans son discours, le Chef de la diplomatie arménienne a présenté les préparatifs du Sommet de la Francophonie, les événements parallèles, réaffirmant l’engagement des autorités arméniennes à organiser cet événement important au plus haut niveau.

«Je voudrais, tout d’abord, redire combien l’Arménie est honorée par la confiance que lui ont témoignée les Chefs d’État et de Gouvernement en lui confiant l’organisation du XVIIème Sommet de la Francophonie.

J’éprouve un sentiment de fierté pour notre pays qui, ayant rayonné dans le monde lors de sa «révolution de velours», va trouver une nouvelle consécration en accueillant cet important rendez-vous international – la Conférence des Chefs d’État et de Gouvernement de la Francophonie.

Les derniers événements en Arménie, la force du mouvement civique, son caractère démocratique et populaire, la participation massive des jeunes et des femmes arméniennes à ce mouvement ont mis en lumière toute l’importance de la société civile ont illustré d’une manière évidente l’ancrage des valeurs de paix, de démocratie et de tolérance dans notre pays; valeurs que nous avons en partage avec les autres membres de la grande famille francophone.

Pour assurer la réussite de ce Sommet, l’Arménie, la société arménienne, le pays tout entier sont pleinement mobilisés.

Depuis plusieurs mois, une Commission intergouvernementale en charge de la coordination des préparatifs du Sommet, présidée par le Premier ministre, a été instituée. Un Comité spécial d’organisation a également été mis en place au Ministère des Affaires étrangères qui travaille en étroite concertation avec le Comité de pilotage de l’OIF. Un secrétariat permanent y a été établi qui sert d’interlocuteur aux délégations.

Nous espérons que le Sommet viendra justifier profondément son thème général: «Vivre ensemble». Nous avons la conviction que le « Vivre ensemble » autour des valeurs humanistes que nous partageons, peut contribuer au renforcement de la cohésion de nos sociétés et apporter la paix, la stabilité et la prospérité dans l’espace francophone. Le «Vivre ensemble» en Francophonie signifie aussi la promotion de la langue française et le respect de la diversité.

Nous continuons également à œuvrer, en étroite concertation avec le secrétariat de l’OIF et les pays membres de la Francophonie, à l’élaboration d’un document de référence de la Francophonie – Un Appel francophone pour le Vivre ensemble – qui permettrait d’acter l’ensemble des principes et valeurs qui régissent ce « Vivre ensemble ».

Concernant le déroulement du Sommet, nous entendons aussi encourager les échanges interactifs et les contacts directs entre les Chefs d’État et de gouvernement, notamment lors des séances à huis clos et des rencontres bilatérales qui seront organisées en marge du Sommet.

Nous sommes également désireux que cette rencontre soit un grand moment de convivialité et de mobilisation à travers des manifestations populaires dont un des moments marquants sera un concert gala avec la participation des artistes francophones mondialement renommés, prévu le 11 octobre, à la fin de la première journée de Sommet, précédant le dîner d’État

L’un des événements importants dans le cadre du sommet est le «Village de la Francophonie» où se dérouleront des activités culturelles valorisant la diversité de la Francophonie à travers des pavillons mis à la disposition des membres de la famille francophone afin de présenter les attractivités de leurs pays.
Enfin, nous avons souhaité que la dimension économique soit également présente en marge du Sommet de la Francophonie. À cet effet, nous prévoyons un forum à double objectif: d’une part, nous prévoyons le lancement d’un réseau des ministres francophones chargés des numériques, et d’autre part, des sessions thématiques seront organisées visant à promouvoir des contacts entre les acteurs économiques à évoquer les enjeux et les perspectives de développement face aux défis des réalités économiques actuelles.

Je voudrais souligner que nous allons travailler de concert avec tous les pays membres de la Francophonie pour faire du Sommet d’Erevan une formidable réussite, un temps fort exceptionnel de la vie institutionnelle de la Francophonie et de la solidarité francophone.

Nous allons également faire tout le possible pour que le Sommet d’Erevan permette à tous nos invités de découvrir notre nouvelle Arménie, mais aussi l’Arménie plusieurs fois millénaire, avec sa Capitale âgée de 2800 ans, et avec son patrimoine singulier dans la riche diversité culturelle de l’espace francophone. Je vous dis, donc, rendez-vous en Arménie; une Arménie à la fois nouvelle et millénaire vous attend».

Lors de l’événement, Zohrab Mnatsakanyan a eu de courts entretiens avec la Ministre du Tourisme, Langues officielles et la Francophonie du Canada, Mélanie Joly, et la Secrétaire générale de la Francophonie, Michaëlle Jean.

https://www.mfa.am/fr/